• Christophe De Beukelaer

L'IA : Quid à Bruxelles ?


L’intelligence artificielle fait beaucoup parler d'elle et je suis convaincu que la Région doit s'emparer du sujet . Pendant que les autres régions se spécialisent avec des budgets conséquents, Bruxelles n’a pas de stratégie claire. On doit s’emparer de ce sujet aujourd’hui et développer une vision pour avoir une plus-value dans ce secteur.


J’ai donc apporté le sujet des collaborations régionales en la matière au Parlement, notamment le système « ICON » et les synergies possibles en la matière.


La Flandre investit 32 millions par an dans son plan Intelligence Artificielle[1]. Trois volets principaux structurent ce plan : un volet recherche fondamentale, un volet implémentation au sein des entreprises flamandes, un volet d’accompagnement politique. Au sein du premier volet, la Région a créé « ICON » (Interdisciplinair Coöperatief Onderzoek), un projet coopératif de recherche. Des équipes académiques et d’entreprises travaillent ensemble, avec le soutien du secteur public, pour des solutions innovantes en la matière.


C’est le centre de recherche inter-universitaire « IMEC », situé à Leuven, qui lance l’appel d’offre, le VLAIO (Agentschap Innoveren en Ondernemen) offre ensuite un soutien financier aux projets. L’objectif annoncé sur le site de l’agence est de rapprocher la recherche et les applications concrètes dans le monde de l’entreprise. Et d’après l’IMEC, cela marche : 50 projets ont été complétés, dans des domaines aussi variés que la santé, l’industrie, la mobilité, l'énergie, les médias et l’éducation.


Les entreprises basées à Bruxelles ne peuvent pas profiter du financement VLAIO et ne sont donc pas éligibles à ces projets. Elles doivent demander un financement via Innoviris. Cependant, sur le site d’Innoviris, il n’y a aucune information concernant ce programme. Une séance d’information « Imec.icon » a eu lieu le 18 juin 2019, c’est tout ce que l’on sait.


- Le site de l’IMEC renvoie vers Innoviris pour les financements à Bruxelles, mais hub.brussels est aussi responsable de l’accompagnement de l’entreprise. Comment voyez-vous le partage de responsabilités en matière d’accompagnement d’entreprises au sujet de l’IA ? Quels sont les liens entre Innoviris et hub.brussels à ce sujet ?

- Est-ce qu’une collaboration entre l’IMEC et Innoviris est à l’ordre du jour ?

- Est-ce qu’un partenariat de ce type, avec une collaboration recherche/entreprise/pouvoir public existe en Région de Bruxelles-Capitale ? Quels sont les fonds disponibles ?

- Quels sont les collaborations qui existent entre Innoviris et le VLAIO ?


Vu les critères ambitieux, notamment en termes de rentabilité, du projet IMEC-ICON, il me semble qu’un accord de coopération entre l’IMEC et Innoviris est indispensable. En d’autres mots, nous souhaitons qu’un projet validé par l’IMEC, soit automatiquement financé par Bruxelles via Innoviris, de manière donc similaire à ce que fait la Flandre. C’est une opportunité non-négligeable pour nos entreprises bruxelloises et cela fait sens d’avoir en Belgique, un système qui collabore.


De manière plus générale, Bruxelles devrait développer un plan d’accompagnement de l’IA similaire à la Flandre : un plan global, financé et défini, basé sur un appel à projets et avec une répartition des budgets entre R&D, implémentation et collaboration. Il y a des acteurs de l’IA à Bruxelles, il faut en profiter. J’ai à ce propos quelques questions plus précises :


Pour conclure, j’attire votre attention sur le fait que Bruxelles ne pourra pas simplement suivre et copier d’autres initiatives en matière d’intelligence artificielle. Si on veut des avancées en mobilité, gestion, logistique, gestions des déchets, il faudra développer un système d’IA pensé pour Bruxelles. L’IA n’est pas si intelligente que ce que les fantasmes à son sujet suggèrent, il lui faut un cadre formaté pour son environnement. J’espère que le Gouvernement actuel en a conscience.

[1] https://www.vlaio.be/nl/subsidies-financiering/thematisch-icon-project-artificiele-intelligentie

12 vues1 commentaire

+32473414209

©2020 par Christophe De Beukelaer.