• Christophe De Beukelaer

Deliveroo & Ubereats: abus de position dominante ?

Mis à jour : juil. 30

Plusieurs grandes villes US ont considéré que pendant la crise du corona, les restaurants sont devenus trop dépendants des plateformes de livraison. Elles ont donc décidé de réguler le marché en plafonnant les commissions de ces plateformes à 15% (au lieu des 30 à 35% habituels).


Cela a lancé le débat chez nous et plusieurs éléments posent question:


* Le marché est dominé par un petit nombre d’acteurs qui pratiquent des tarifs très similaires

* Les livraisons représentent une grande part du CA des restaurants

* Les restaurants n’ont aucune vue sur les données clients et le feedback

* Les restaurateurs disent ressentir se sentent obligés de participer aux actions promos


Différents points de vues :


Les restaurateurs estiment par ailleurs que la commission à payer est démesurée par rapport à leur revenu.


D’un autre côté, il est évident que les plateformes de livraison ont créé des nouvelles opportunités pour les restaurants et que le bon service qu’ils offrent doit être rémunéré correctement.


Je ne pense pas qu’une des parties soit de mauvaise volonté, mais un dialogue doit s’installer pour équilibrer le marché. Je demande donc à la Ministre d’engager ce dialogue et de saisir, si nécessaire, l'Autorité de la Concurrence, pour trouver un accord qui reconnaît la place de chacun.




+32473414209

©2020 par Christophe De Beukelaer.