• Christophe De Beukelaer

Budget : pour une méthode à base zéro !

Mis à jour : juil. 30


Nous avons déjà eu plusieurs fois l’occasion d’évoquer la situation budgétaire et le fameux exercice « zero based ». A Bruxelles, le ministre S. Gatz a annoncé, en réponse à ma question écrite datant du confinement, que cet exercice a été lancé au printemps et que nous aurons les résultats lors de l’ajustement budgétaire 2020, ou lors de la confection du budget 2021.


Des questions...


J'ai dès lors posé quelques questions au ministre, sachant que la Wallonie par exemple, semble plus avancé que Bruxelles.

- Comment ce budget à base zéro est implémenté concrètement ? Quelle méthodologie est utilisée ?


- Qui est concerné par cette approche ? Est-ce que toutes les administrations et les organismes régionaux (SPRB & organismes administratifs de 1ère et 2ème catégorie, etc.) sont concernés ?


- Est-ce que l’ensemble des programmes budgétaires et des dépenses bruxelloises feront l’objet de cette analyse (investissements, exploitation,…), ainsi que les différentes mesures fiscales (incitants, déductions,…) et leurs résultats ?


- Le « zero based » doit permettre de diminuer certaines dépenses. Quels sont précisément les montants d’économie espérés ?


- Est-ce que des projets pilotes ont déjà eu lieux ou sont déjà programmés ? Où en sont les contacts avec les administrations ? Quel est leur retour à propos de cette méthode ?

...et des réponses


Pour rappel, l'objectif d'un budget à base zéro est de remettre en question chacune des dépenses, afin de dégager des marges ou enlever certains dépenses superflues. C'est aller plus loin que la reconduction du budget précédent avec quelques modifications.


En Wallonie, le gouvernement va, pendant un an et demi, revoir en profondeur son budget; à Bruxelles, c'est une perspective pluriannuelle qui a été décidée avec des examens des dépenses et un suivi de certains postes budgétaires.


La RBC va donc lancer, en octobre, des projets pilotes d'analyses des dépenses.


En bref, la Région bruxelloise va analyser ses dépenses "à base zéro" tous les ans, sans passer par un remaniement total du budget. Je pense qu'il aurait été souhaitable de faire "table rase" une fois, et d'opter pour la méthode choisie par le gouvernement ensuite.


Les discussions budgétaires arriveront rapidement à la rentrée. Je serai donc attentif à ce que cette méthode serve de guide dans les discussions.

Les débats complets, c'est ici

+32473414209

©2020 par Christophe De Beukelaer.