top of page

Budget bruxellois 2024 : le navire bruxellois coule et le gouvernement baisse pavillon

Les Engagés Bruxelles estiment, après analyse des documents budgétaires, que tous les signaux sont au rouge pour notre Région. Avec des dépenses (7 milliards 900 millions d’euros) largement plus élevées que les recettes (6 milliards et demi d’euros), le gouvernement bruxellois vit au-dessus de ses moyens tout en faisant le choix de continuer d’emprunter à taux élevés pour financer le déficit.

La dette bruxellois augmente drastiquement et de manière insoutenable. Elle passe de 10,3 milliards d’euros fin 2021 à 12 milliards d’euros fin 2022… soit une augmentation de 15% ! « Sachant que cette dette s’élevait à 4,7 milliards d’euros en 2018 on peut craindre un scenario plus que catastrophique pour les prochaines générations… et le prochain gouvernement. Quand j’annonçais une dette de 10 milliards d’euros en 2020, on me riait au nez. La réalité budgétaire actuelle me donne malheureusement raison » indique Christophe De Beukelaer, Député régional et Président Les Engagés Bruxelles.

Alors que le Ministre du Budget annonçait un effort de 600 millions d’euros sur le budget 2024 afin d’enrayer l’emballement de la dette, Les Engagés constatent que l’effort consenti est bien moins important – à hauteur de 150 millions d’euros, ce qu’ils déplorent. « Le gouvernement continue d’utiliser des événements particuliers pour expliquer totalement cette explosion de la dette – COVID, guerre en Ukraine, crise énergétique, etc. Mais force est de constater que les dépenses structurelles explosent (+ 12,4% hors crises) », indique le Président des Engagés Bruxelles.

→ La moitié de cet effort se fait en diminuant les investissements considérés comme “stratégiques” par le gouvernement. C’est une drôle de conception du mot stratégique !

→ L’autre moitié :

  • via une réduction linéaire des dépenses. Au lieu de faire des choix politiques, être condamné à faire des économies budgétaires linéaires dans tous les secteurs de manières aveugle, c’est le signe d’un délitement totale de la gestion publique!

  • via le gel des recrutements. Ce gel se fait sans tenir compte des recrutements ou départs récents, de l’état du cadre, et tous secteurs confondus! Ca n’a aucun sens. Que va donc faire le personnel de Talent.Brussels pendant 1 an, qui a d’ailleurs récemment augmenté drastiquement, s’ils ne doit plus recruter?

Malgré ce tableau fort sombre, Christophe De Beukelaer propose plusieurs pistes pour redresser la barre budgétaire :

  • Restructurer le budget avec la méthode de budget à base 0 ;

  • Suppression des Cabinets ministériels sur base du modèle anglo-saxon ;

Le coût des Cabinets est passé de 21 millions d’euros en 2020 à 29 millions en 2024 (soit une augmentation de 38%) ;

  • Il faut arrêter la folie des grandeurs de certains projets comme Kanal dont le budget a déjà augmenté de 50% ;

  • Il est essentiel de relancer l’économie en investissant dans l’humain :

    • Le budget d’aide aux entreprises diminue de 3% alors qu’il est primordial d’encourager et soutenir l’économie, ce qui aura pour effet d’augmenter les recettes, diminuer le chômage et donc limiter les dépenses.

    • Il faut repenser les subsides aux entreprises et leur attribution – stop au saupoudrage de subsides. En parallèle, il faut renforcer Finance.Invest et leur confier cette enveloppe.

    • Il faut limiter le chômage dans le temps (à 2 ans) et proposer automatiquement un travail d’utilité publique.

    • Il faut mettre en place un droit au mentorat pour tous les chercheurs d’emploi en Région bruxelloise.


Le gouvernement Vervoort laissera derrière lui des finances publiques en lambeaux et nous craignons fort que ce soit à plus courageux qu’eux de devoir redresser le tout. « Le gouvernement laisse le navire couler en alourdissant encore plus l’ancre de la dette qui le traîne vers le fond. Il est plus que temps de poser des choix, d’oser… tout simplement d’agir pour les Bruxellois et non plus de rester à quai », conclut Christophe De Beukelaer.

131 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page