+32473414209

©2019 par Christophe De Beukelaer.

  • Christophe De Beukelaer

Négociations fédérales, Gouvernance, Numérique et Mobilité

🇧🇪 BUREAU POLITIQUE :


Comme tous les lundis, le bureau politique qui réunit le Président, les députés et principaux collaborateurs, prépare la semaine. On a surtout parlé négociations fédérales. C’est le Belgische Monarchie Monarchie belge Belgian Monarchy qui a à nouveau la main et les grands partis qui doivent montrer la voie. Quant à nous, on sera du côté de la solution, on veut construire plutôt que bloquer, tisser plutôt que détricoter. La Belgique en vaut la peine, l’urgence climatique et sociale le nécessite.


🚴‍♀️ MOBILITE:


Pas de nouvelles de l’aménagement cyclable entre le Square Léopold et Mérode. La piste cyclable s’interrompt pourtant à plusieurs reprises et Merode voit passer plus de 1000 cyclistes/heure certains jours. Etterbeek refuse le tracé pensé par la Région, malgré qu’elle ait promis plus de mobilité douce dans son programme communal (Ecolo). Woluwe1150 l’accepte avec une série de conditions intelligentes. La concertation c’est bien, mais maintenant je demande à la ministre d'aboutir.📡 NUMERIQUE : J’apporte deux sujets “wifi” en commission cette semaine: l’arrivée du wifi 6.0 et l’interface d’accueil de wifi.brussels. Pour le premier, cette nouvelle technologie wifi est-elle anticipée dans l’investissement matériel de la ville, ou devra-t-on changer tous les points wifi dans un an ? Pour le second, aujourd’hui, le portail d’accueil de wifi.brussels est complètement neutre. Les principaux utilisateurs de ce wifi étant les touristes, je demanderai d’utiliser le portail pour mettre en avant des informations pratiques sur Bruxelles.


🔎 GOUVERNANCE:


Suite à un nouveau petit scandale politico-financier dans une asbl, je demande à Sven Gatz, Ministre du Budget, de mettre en place un cadastre public des subsides: quelles associations reçoivent quels subsides et pour faire quoi?


🎉 Pour finir, je vous invite ce 29 février à découvrir le Djoum Djoum, à La Serre. Le Djoummeke n°1 "ce sont des moments de rencontre à Bruxelles où le public peut s’exprimer comme bon lui semble par le jeu, la musique, la parole, les gestes... On s’y amuse de manière décomplexée tout en ayant une oreille attentive vis-à-vis du monde qui nous entoure. En trois mots, c’est “Réfléchir en s’amusant”, à travers des ateliers, des concerts, des expos, des jeux… Le tout, dans une série de lieux bruxellois où une multitude d’initiatives en tout genre foisonnent".