• Christophe De Beukelaer

Et après le Corona ? UPDATE 9 avril

Mis à jour : avr. 14

🌬 Et après le corona? Les Prémices D'un Monde Meilleur - 9 avril 2020 /// Et si on diminuait la place de la publicité dans l’espace public? Merci à Clearchannel et JCDecaux (tout arrive 😉!) de mettre à disposition leurs panneaux d’affichage pour inciter les gens à respecter le confinement. Quel calme pour l’esprit de ne plus être constamment sollicité par des messages publicitaires à chaque coin de rue! Demain, on devra augmenter l'espace dédié aux messages d’utilité publique (solidarité 🤝, climat 🌎, sécurité routière 🚲,…) et diminuer celui dédié au marketing d’objets superflus 〽️. C’est un bon moyen pour favoriser la conscience collective de « faire société » et diminuer l’esprit individualiste qu'induit l’excès de consommation.




🌬 Les Prémices D'un Monde Meilleur - 3 avril 2020 ///


📑 Et si on donnait une nouvelle place aux experts et à nos administrations dans la décision et le débat public?


Cette crise met en avant le rôle essentiel du savoir scientifique dans la gestion publique: 🔢 chiffres , 📈 prévisions, 📊 effets et conséquences de nos actions,…

Choisir et décider doivent bien entendu rester la responsabilité du politique. Mais un monitoring régulier et médiatisé sur le 🌎climat, 🔌 l’énergie, 🚊la mobilité,… responsabilisera chacun, aidera à la décision politique, et surtout, créera l’adhésion à des décisions parfois difficiles.

Par ailleurs, j’ai toujours plaidé pour diminuer de la taille des cabinets ministériels et pour réformer l’administration publique (notamment le statut archaïque du fonctionnaire). On doit refaire de nos administrations des centres d’excellence et d’expertise. Sciensano me semble être un exemple positif, mais ce n’est, de loin, pas partout le cas. (Et je le dis en toute humilité, car le monde politique doit, lui aussi, être réformé en profondeur…).

Voilà un des ingrédients indispensables pour retrouver une capacité d'action collective, efficace et positive.






Les Prémices D'un Monde Meilleur - 30 mars 2020 ///


🇪🇺 Et si on travaillait à un système de soins de santé européen? On voit 🇩🇪 l'Allemagne soigner des malades en état grave venus de 🇫🇷 France et 🇮🇹 d'Italie. C'est ça l'Europe à laquelle je crois!

Au lieu de laisser chaque pays se replier sur soi, cette crise peut être le début d'une vraie solidarité européenne grâce à un niveau de base européen de soins de santé, financé par un impôt européen, qui, pas à pas, permet de tirer tous les pays vers le haut. Voilà un projet ambitieux, capable de mobiliser les 450 millions d'Européens positivement et qui contribuerait aux objectifs de Paix, de stabilité et de solidarité qui sont au coeur du projet européen.



🌬 Les Prémices D'un Monde Meilleur - 27 mars 2020 ///


Superbe discours de Yuval Noah Harari , auteur de Sapiens. Il esquisse deux options pour le monde d'après-corona. Une qui fait peur! Une autre qui fait rêver. A nous de choisir, en liberté.

« L’intérêt de se laver les mains avec du savon n’a été découvert qu’au XIXe siècle, rappelle Harari, et si aujourd’hui des milliards d’humains le font, ce n’est pas parce qu’ils ont peur d’une Police Du Savon, c’est parce qu’ils en connaissent les bénéfices. »


Verrons-nous les bénéfices de certains efforts collectifs nécessaires ou auront-nous besoin d'un régime autoritaire qui nous y contraigne? A nous de choisir. En liberté...





🌬 Les Prémices D'un Monde Meilleur - 26 mars 2020 ///

Tout en répondant à l’urgence sanitaire, nous devons penser la société d’après-crise, pour éviter que rien ne change, comme en 2008…


Pour cette première, un podcast 🔊. La philosophe Cynthia Fleury y donne le ton: « Toutes les vieilles logiques, les gens qui ont raisonné et donné le marché des masques de protection à la Chine car c’était bien moins cher, tous ces gens sont restés et resteront probablement au pouvoir. Tout a été fait pour que nous soyons dans une liberté qui s’appelle en fin de compte dépendance. »


Chacun doit remettre en question ses choix. Le monde politique aussi. Il doit évoluer vers un système simple (ça ne veut pas dire simpliste!), transparent et surtout, responsable : où chaque décision est véritablement assumée par une personne. Sinon, la confiance s’érode. Pour le dire avec les mots de Cynthia Fleury : « Pas d’impunité pour ceux qui font passer des situations cruelles et anormales pour ce qu’il faut bien accepter. Plus de "il faut bien". (…) Mais faire monter au pouvoir une force d’action citoyenne et durable. »




Cynthia Fleury - © Catherine Helie. Gallimard.

81 vues

+32473414209

©2019 par Christophe De Beukelaer.