• Christophe De Beukelaer

ENERGIE - Je m'inquiète



Le prix du gaz augmente, notamment à cause de la guerre en Ukraine. Celui de l'électricité est passé de 40€ à 400€/MWH en 2 ans (!) alors qu'on est en plein été.




La situation va s'aggraver et


1️⃣ Provoquer des colères sociales. Pourquoi?

  • L'électricité domestique (+-25% de la consommation) est encore peu touchée car elle bénéficie de contrats long terme qui se basent sur les anciens prix. Mais petit à petit ceux-ci sont mis à jour. En 2023 et 2024, l'électricité deviendra impayable pour beaucoup (et l'est souvent déjà).

  • L'industrie consomme énormément d'électricité et de gaz. Elle va répercuter la hausse de ses coûts dans les prix de vente de ses produits. Exemple: le prix des engrais a déjà fait X6. Dans quelques mois, l'impact sur l'alimentaire va être fulgurant.

  • En cascade, cette augmentation globale des prix va augmenter l'inflation, en partie compensée par la hausse des salaires. Notre économie va devenir moins compétitive, il y aura moins d'investissements et moins d'emplois. On ne le voit pas encore mais le domino est lancé.

  • Cette fois, on ne pourra plus injecter de la monnaie pour relancer l'économie. L'inflation est à 10%. Cela fait perdre à l'épargnant la moitié de son capital en 7 ans. On a le choix entre continuer à imprimer de la monnaie et aggraver le problème, ou remonter les taux et étrangler les pays endettés. L'Italie est au bord du gouffre. A Bruxelles, la dette est passée de 3,4 milliard en 2018 à 8 milliards en 2022.


2️⃣ Abîmer le climat. Pourquoi?

  • En France, en Allemagne, en Autriche, on relance des centrales à charbon pour réduire la demande de gaz. C'est moins cher mais c'est une catastrophe pour nos émissions CO2.

  • Pour diminuer les émissions de CO2, on doit diminuer notre consommation d'énergie, et électrifier tout le reste (chauffage, transport, industrie...). Or, comme notre électricité est produite en trop grande partie par du gaz, son prix explose. Cela ralentit donc les projets d'électrification et la lutte contre le réchauffement climatique.

👉Je pense que nos gouvernements ne prennent pas la mesure du tsunami qui arrive. Je veux vous en faire prendre conscience. La semaine prochaine, j'esquisserai dans un autre post ce qui, selon moi, doit être fait pour réagir.

34 vues0 commentaire